Aller au texte | Aller au menu | Faire une recherche

A celui qui doute

« Raisonne pas tant, bonhomme, dit-il tout haut. Navigue de ton mieux, et prends les choses comme elles viennent. »

Le vieil homme et la mer, Hernest Hemingway, 1952.

3 Commentaires

  • Mélisande
    Mercredi 5 avril 2006 - 11:45 | Permalien

    [Juste ce que j'avais envie de lire. Mi fa del bene..]

  • Mercredi 5 avril 2006 - 19:25 | Permalien

    Il avait bien raison Hernest…

  • Romuald
    Jeudi 6 avril 2006 - 00:12 | Permalien

    Le jour où je me prendrais un coup de bôme sur Internet, j’y penserai…

  • Les commentaires sont fermés.