A l'encontre des préceptes (3)

Elle m'appela. D'un filet de voix que j'ai failli ne pas entendre.

J'étais seul dans la chambre. Je l'ai trouvée dans la cuisine.

Elle était accoudée à la fenêtre. Elle regardait dehors. Sa silhouette se découpait sur le ciel laiteux, éclairée par la lumière blafarde des lampadaires. Telle une ombre chinoise.

Elle s'est retournée quand je suis entré dans la pièce. M'a posé cette petite question, anodine. J'ai souri, j'ai répondu que oui. Elle a regardé de nouveau dehors.

Je me suis approché d'elle et je l'ai enlacée. J'ai caressé sa longue chevelure noire. Nous avons continué de discuter un peu, là, au milieu de la nuit.

Puis nous sommes partis nous recoucher.

Classé dans : Autobiographie
Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.