Acte III, Scène 1

Il n'était pas prévu initialement que la représentation de la pièce continue au delà de la fin de l'Acte II.

Mais la vie est ainsi faite que parfois ce que l'on s'était promis de ne pas dire se voit remis en cause. Que ce que l'on s'était juré de ne pas faire se voit renié. Et que ce qui devait être dit et fait le fut. Et inversement.

Ainsi va la vie, qui n'est après tout rien d'autre qu'un long fleuve tranquille.

Mais c'est quoi la vie au fait ? S'agit-il de la "Vraie Vie" avec une majuscule pour faire plus pédant ? Ou de la vie ordinaire, sans majuscule parce que fade et sans intérêt ? Va savoir.

Est-ce que je vis en ce moment ? Oui. Est-ce que je vis vraiment ? Non.
Pourquoi dis-tu cela ? Parce que ma vie pourrait être autre.
Est-ce que je m'en contente ? Oui. Est-ce que je dois m'en contenter ? Non.
Pourquoi t'en contenter alors ? Parce que parfois il est agréable de se laisser entraîner dans le tourbillon de la vie, de lui sourire béatement sans chercher à comprendre pourquoi.
Non mais attend, ce n'est pas la bonne attitude à adopter. L'ai-je jamais su ?

Mais si je ne vis pas vraiment, est-ce que je vis la vie vraie ? Le problème est que je vis dans tellement de mondes parallèles que je ne sais plus vraiment lequel est le bon.

Je cours à la catastrophe, tu as raison. Mais au moins cela me donne une impression de non-vide dans ma chienne de vie.

Mille baci cara mia.

E vado vita.

6 commentaires

#1  - fabienne a dit :

aloooooooooooooors

on a les murs qu'on mérite. si on ne veut plus s'y cogner la tête, il faut lever les yeux. on s'apercevra qu'il y a du ciel bleu ailleurs et qu'à toujours tourner en rond, on n'arrive nulle part. la franchise est libératrice, bien que douloureuse.

#2  - Romuald a dit :

Boooooooooooonnnnnnnn alors moi je me dis tout pareil que Fabienne, avec la même emphase elliptique, mais, car il y a un mais, je souhaiterais te dire, à toi, cher Kow, qu'il serait peut-être plus "utile" que tu dises les choses simplement, parce que j'imagine que pour 90% de tes lecteurs, cela n'évoque tout simplement que le bruit du vent dans les roseaux sauvages d'un marigot charentais.

#3  - fabienne a dit :

ah mais c'est beau, le bruit du vent dans les roseaux sauvages d'un marigot charentais !

c'est pouèt-ique

#4  - Romuald a dit :

C'est même pouèt pouèt camion !!!

#5  - Kowalsky a dit :

fabienne > Et tu fais quoi du plafond ? :roll:

Romuald > 90% de mes lecteurs ? Je suis flatté d'un succès aussi retentissant. Mais cela mérite vérification.

#6  - rico'n'co a dit :

Quelle autre vie pourrait-elle être ?
Quelle autre vie devrait-elle être ?
Non Monsieur, la vie n'est pas un long fleuve tranquille ! La vie est un tourbillon mais tu ne l'as pas encore décidé, semble-t-il !

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.