Acte III, Scène 3

Je ne suis plus propriétaire depuis plus d'un mois.

Je n'ai plus de crédit sur le dos.

Mon compte en banque affiche fièrement quelques zéros avant la virgule. Ce qui me change de l'inverse occasionnel.

Je regarde en arrière et je constate le chemin parcouru, que la falaise est déjà bien lointaine.

Je regarde devant moi et je constate que l'éclat de la petite étoile est bien plus chaud. Même si.

Mes pieds foulent l'herbe verte tandis que je continue mon chemin vers l'horizon.

Le ciel est bleu, le soleil brille et les oiseaux gazouillent dans les branches des arbres. Rentrez vos mouchoirs, la guimauve est passée.

Diantre, quand je pense qu'il ne reste plus qu'une dernière scène et l'acte IV pointera le bout de son nez.

Classé dans : Autobiographie
Mots clés : aucun

7 commentaires

#1  - fabienne a dit :

ah mais attends, elle est en combien d'actes, cette pièce ?

#2  - Romuald a dit :

Ouais parce que si c'est du Beckett, c'est déjà terminé là !

#3  - Kowalsky a dit :

fabienne > Un certain nombre, mais pas forcément un nombre certain.

Romuald > Ce n'est donc pas du Beckett alors...

#4  - fabienne a dit :

j'espère qu'y a un entracte ou une pause pipi

#5  - Kowalsky a dit :

fabienne > A chaque changement d'acte. :)

#6  - mijie a dit :

cool bon beh on a le temps de voir venir la fin, alors. On est même à peine au milieu.

#7  - rico'n'co a dit :

Cela me rappelle une chanson que l'on nous avait faite apprendre par choeur lors de mon premier séjour scolaire en angleterre. Elle commençait à peu près comme ça :
"The sun is shining,
the sky is blue.
What am i going to do ?"
Réponse dans l'acte IV alors ?

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.