Bientôt nous serons tous des terroristes !

Faisons fi de l'état de droit et de la démocratie, restreignons, voire supprimons les libertés individuelles sous des prétextes fallacieux.

Après s'être fait traiter de "pirates" par l'industrie du divertissement, voilà maintenant que tous les citoyens vont devenir des suspects, des futurs "terroristes", aux yeux du gouvernement français.

Les Américains ont eu le Patriot Act sous la présidence de George W. Bush, le gouvernement français aimerait aussi en avoir une équivalence.

Sacrifier les libertés sous prétexte de lutte contre le terrorisme ? NON !
Paris, 9 septembre 2014 — Le 15 septembre prochain, les députés de l'Assemblée nationale s'exprimeront sur le projet de loi « terrorisme » de Bernard Cazeneuve. Afin qu'ils en corrigent les nombreuses et dangereuses mesures liberticides, il est urgent que les citoyens et associations se mobilisent et fassent entendre leur voix !

Interdictions de sortie du territoire, modifications de la législation sur la liberté d'expression, blocages de sites Internet sans juge… De nombreuses mesures du projet de loi de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, sur la lutte contre le terrorisme justifieraient le rejet de la totalité du texte lors de son examen prochain à l'Assemblée nationale. Pourtant, la perspective de son adoption – qui plus est en procédure accélérée – semble faire l'objet d'un incompréhensible consensus favorable de la part des députés, qui multiplient même les surenchères sécuritaires. Il est donc indispensable que les citoyens fassent entendre leur voix sans attendre et appellent tous leurs représentants à étudier vraiment ce texte et à s'y opposer.

La Quadrature du Net a analysé ce projet de loi en profondeur afin de permettre aux citoyens de s'informer sur ces mesures et d'en connaître les motivations et les dangers, sur le site presumes-terroristes.fr.

Photo du Général de Gaulle lançant son célèbre appel du 18 juin 1940 à la résistance, avec le qualificatif "Résistant" remplacé par "Terroriste"

Classé dans : Aktivism
Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la deuxième lettre du mot sjzyho ?