Carpe diem

La mosaïque des fenêtres qui s'illuminent lorsque je regarde à travers celle du salon me fascine. Une lumière ici, une lumière là, autant de signes de vie. Qui se cache derrière chacune d'entre elles ? Aucune idée, aucune envie de le savoir.

Il y en a une pourtant qui m'attire plus particulièrement, celle qui donne sur une bibliothèque murale remplie de livres aux couvertures chatoyantes. J'ai lu tellement de livres depuis que je suis gamin que je pourrais sans trop forcer remplir avec tous les murs de mon nouvel appart' et pourtant j'en possède si peu. La raison en est qu'il ne m'arrive que rarement de les relire. Je ne sais pas vraiment pourquoi. Autant j'ai plaisir à revoir un film, autant relire un livre ne m'apporte pas ce même plaisir. Dès les premières pages relues, l'histoire me revient et la lecture part alors en diagonale, jusqu'au dépôt. Bien sûr il y a toujours les exceptions qui viennent confirmer la règle.

Un bouquet de fleurs fanées attend avec impatience que je le remplace. Il y a bien longtemps que je n'avais plus acheté autant de fleurs. J'irai demain, comme chaque samedi depuis un mois maintenant. Combien de temps cela durera encore ? Je n'en sais rien. Pourquoi cette envie soudaine ? Parce qu'elle ne l'est pas. Elle fait partie de tous ces petits riens que j'avais mis de coté et qui se rappellent à moi.

Classé dans : Autobiographie
Mots clés : aucun

8 commentaires

#1  - Romuald a dit :

Moi aussi je veux des fleurs et tu m'en n'as jamais offert :D

#2  - fabienne a dit :

pareil que Romuald :(

#3  - Kowalsky a dit :

Romuald > Comme c'est triste.

fabienne > *ceci est un bouquet de roses rouges*

#4  - Romuald a dit :

ah d'accord, je vois le genre... Allez, avoue, tu préfères les filles....

#5  - Kowalsky a dit :

Romuald > Hélas oui.

#6  - fabienne a dit :

pourquoi hélas ?

#7  - Kowalsky a dit :

fabienne > Relis en diagonale :roll:

#8  - fabienne a dit :

je peux pas. je lis que de gauche à droite, moi :p

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.