De Bello Gallico

Ne plus dire je, mais il.

Comme Julius Caesar.

12 commentaires

#1  - L'Odonate a dit :

"Ne "il" réveillez pas avant midi !"
Non ?

#2  - Kowalsky a dit :

L'Odonate > Non. ;)

Mais c'était bien tenté ! :mrgreen:

#3  - mijie a dit :

ouais, ou "il" comme Delon... Attention aux chevilles.
Pis t'façon, Cesar il disait pas "il", y avait pas de pronoms en latin! :P

#4  - Kowalsky a dit :

Tu as raison mijie : César disait César.

#5  - Thierry a dit :

Arf ! Eh bien ça y est, tu l'as enfin placé ton fameux De Bello Gallico ;) !

#6  - fabienne a dit :

c'est parce que j'ai suggéré que tu ne parles plus de ta vie que tu vas passer à la troisième personne et écrire "il s'est levé à 9h, un record personnel absolu" ? :mrgreen:

#7  - Kowalsky a dit :

Thierry > Oui, mais il y aura une suite.

fabienne > Il ne voit absolument pas de quoi vous voulez parler. :mrgreen:

#8  - rico'n'co a dit :

Hum ... ne plus dire Je, mais Nous.
C'est pas mal non plus ...

#9  - Kowalsky a dit :

Déjà que je trouvais que dire Il était pédant, mais alors utiliser le Nous royal me chagrinerai encore plus. :mrgreen:

#10  - rico'n'co a dit :

Nous : pronom personnel, première personne du PLURIEL ... Convient donc lorsque l'on parle de PLUSIEURS personnes y compris soi !
Le truc ce n’est donc pas d’utiliser le nous pour parler de ton égo mais bien de trouver d’autres égos, l’autre égo, qui te ferai dire Nous ...
Et puis franchement tu y crois toi, le corso-celtico-belge (version Jules), à la guerre des gaulles ?

#11  - rico'n'co a dit :

Argh ... des Gaules !

#12  - Kowalsky a dit :

J'avais compris hein :roll:
Je crois même t'avoir répondu dans les commentaires d'une note précédente sur le sujet.

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.