En France, 100 % d'électricité renouvelable n'est pas plus coûteux que le nucléaire

C'est un véritable brûlot que vient, à son corps défendant, d'allumer l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), établissement public placé sous la tutelle des ministères de l'écologie et de la recherche. Une étude, qu'elle a commandée et pilotée, conclut qu'à l'horizon 2050, la France pourrait tirer la totalité de son électricité de ressources renouvelables, sans nucléaire. Et cela, à un coût comparable à celui de l'atome.

La présentation de ce document avait été déprogrammée d'un colloque organisé les 14 et 15 avril à Paris, l'agence expliquant qu'il « n'était pas finalisé » et qu'il serait rendu public dans les prochains mois. Gênant pour le gouvernement, au moment où la loi de transition énergétique – qui prévoit le maintien d'un socle de 50 % de nucléaire – arrive en deuxième lecture devant l'Assemblée nationale, ce rapport a finalement été publié dans son intégralité par le site Mediapart.

Intitulée « Vers un mix électrique 100 % renouvelable en 2050 », l'étude de 120 pages a été établie « avec la contribution de la Direction générale de l'énergie et du climat » (qui dépend du ministère de l'écologie) et, précise le préambule, « dans un objectif de robustesse et de solidité scientifique, les hypothèses, méthodologies et résultats ont été confrontés à un comité scientifique constitué d'experts nationaux et internationaux ».

[...]

Qu'en pensent les professionnels ? « Il s'agit d'un travail vraiment fouillé qui a le mérite d'ouvrir le débat sur la faisabilité d'un tel scénario, estime Damien Mathon, délégué général du Syndicat des énergies renouvelables. Les renouvelables sont en phase d'accélération et s'approcher d'un objectif 100 % renouvelables en 2050 n'est pas irréaliste, même s'il est trop tôt pour dire si c'est 75 %, 80 % ou plus. »

[...]

Le Monde, En France, 100 % d'électricité renouvelable n'est pas plus coûteux que le nucléaire.

 

Mais pourquoi attendre 2050 pour réduire la part du nucléaire de notre électricité alors qu'il est déjà possible de s'en passer entièrement dès aujourd'hui ? "La France 100 % renouvelable : et si nous la construisions ?" c'est ce que propose de faire mon fournisseur d’électricité Enercoop, le seul en France à s’approvisionner directement et à 100 % auprès de producteurs d’énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique et biogaz).

Mediapart s'est procuré un rapport commandé par l'Ademe sur une France 100 % renouvelable en 2050. D'après ce rapport, le potentiel des énergies renouvelables est colossal, et ne coûterait pas beaucoup plus cher que de maintenir le nucléaire. Mais il dérange puisque sa publication a été repoussée : il devait être présenté lors d'un colloque organisé par l'Ademe les 14-15 avril, cette présentation a été annulée. Le rapport a été publié par Mediapart en intégralité, et aujourd'hui relayé massivement par les médias.

Le débat que l'administration voulait fermer a finalement bénéficié d'une belle publicité, amplement méritée.

Enercoop publie ce rapport sur son site internet, car la mission de notre coopérative, qui œuvre pour une énergie 100% renouvelable et citoyenne, est basée sur l'implication des citoyens dans l'avenir énergétique de leur pays, de leur territoire. Car nous pensons qu'une France 100% renouvelable est possible et, surtout, nous voulons une transparence maximale en terme de choix énergétiques pour notre pays.

Télécharger le rapport

 

 


Classé dans : Aktivism
Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la troisième lettre du mot ggtf ?