En route pour Bora-Bora

Le conducteur du métro était bizarre ce soir...

A l'embranchement, pour indiquer la direction, il nous a gratifié d'un "Je vous informe que vous venez de gagner un voyage vers St Denis" qui déclencha quelques sourires sur le visage des passagers, suivi quelques secondes plus tard, le métro ayant repris son chemin, d'un "Et pour continuer de vous faire rêver, notre prochain arrêt sera Bora-Bora !".

Les sourires s'esquissèrent un peu plus dans la rame.

Puis soudainement, la voix reprit après un bref silence : "Comme vous le savez, le métro sert à faire des rencontres... Les célibataires, levez la main !"

Quelques rires étouffés fusent dans le compartiment.

Je regarde autour de moi et je vois une main qui se lève. Une seule sur l'ensemble des personnes présentes dans cette rame. Et ce n'était pas la mienne. J'ai hésité, et je ne sais pas pourquoi, je ne l'ai pas fait. J'ai trouvé cela tellement énorme, tellement audacieux. A contre nature de qui je suis.

Je ne révèlerai pas la phrase suivante du conducteur car je ne sais toujours pas si la nature des propos était réelle ou bien si il ne s'agissait que d'une boutade, mais elle a gâché cet instant d'euphorie qu'il avait réussi à instiller dans ce métro monotone.

Arrivé à Bora-Bora, je suis descendu.

Classé dans : Autobiographie
Mots clés : aucun

2 commentaires

#1  - Ambiome a dit :

Certains conducteurs de métro ont vraiment un don... c'est tellement rafraichissant parfois de tomber sur LE métro qui offre de tels moments... petit chanceux ! :)

#2  - rico'n'co a dit :

Je sais la raison de ta retenue : il n'avait pas dit jacadi, n'est-ce pas ? On te la fait pas à toi ! ;)
Bora Bora en avion, c'est déjà long ... alors en Métro !!! Remarques cela laisse du coup vraiment beaucoup de temps pour la rencontre, les + et les affinités !

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.