Ghost town

Je galère depuis plusieurs jours semaines avec mon nouveau pc. J'ai beau m'y connaitre en informatique, là, j'avoue que j'en perds le peu de latin qu'il me reste encore. Son fonctionnement est erratique, à la limite du capricieux et je n'arrive pas à trouver la cause qui fait circonstance. Je vis donc dans l'expectative du crash, je l'envisage à chaque déplacement de souris, à chaque frappe de touche. Et c'est frustrant. D'avoir une bête de course et de ne pas pouvoir l'utiliser à cent pour cent.

Cependant je ne suis pas resté derrière mon pc pendant tout ce temps là...

J'ai ré-entendu avec délectation un titre des Specials, Ghost Town. Bref flashback sur la fin des années 80, se remémorer que ce groupe était multi-culturel et que c'est cela qui donne à cette musique un caractère si.. spécial.

J'ai fait un tour au dernier Paris Carnet. J'y ai revu pas mal de monde, connus, inconnus. Si il semble que le blogueur se balade toujours autant avec son appareil photo, j'ai noté une certaine décrue quant au nombre de cigarettes consommées. Sans transition et dans un autre registre, j'suis aussi tombé sur un cas, que je ne nommerai pas vu que de toute façon je n'ai plus le souvenir de son nom, mais il semble que la relève soit bien assurée. Heureusement, un secours inattendu est venu m'en dépêtrer. Et je confonds toujours Franck Paul avec Charles Liebert, j'sais pas pourquoi.

J'ai aussi fait un tour au dernier VRB. En comité plus restreint, plus intime, et forcément pour moi, plus convivial que dans la foule ci-dessus rapportée.

J'ai fêté les deux ans de Charlotte et les vingt ans de Cécile. J'ai pour l'occasion découvert un petit magasin de jouets bien sympa du coté de chez moi. Qui forcement m'a permis de découvrir toute une collection de jouets en bois dont j'étais à la recherche. Tu vois Valérie, je n'oublie pas notre conversation sur le sujet ludo-éducatif. :P

J'ai formé (plus ou moins bien, puisque je suis vite retourné dans mes travers de nonchalance et de laisser aller) le prestataire malheureux qui va assurer les remplacements des collègues cet été. J'espère juste qu'avec ce que je lui ai appris, il s'en tirera sans trop de casse. Cela a marché pour ses prédécesseurs alors pourquoi pas pour lui, il m'a l'air dégourdi en plus. Baptême du feu, demain soir.

J'ai suivi avec attention les pourparlers au sujet de la relance de l'Europe. J'ai pesté contre tous ceux qui pensent que pour exister au sein de l'Europe, il faut garder sa majorité et avoir la plus grosse représentativité alors que les années précédentes nous ont démontré que justement, c'est en s'intégrant le plus possible que l'on en devient un membre actif et reconnu. Le "mini" traité qui en ressort ne me plait pas, c'est un clair recul par rapport au TCE, mais il a le mérite de faire bouger un peu les choses.

J'ai suivi avec attention aussi les démarches du Japon pour encore augmenter les quota de pêche à la baleine et j'en suis toujours écoeuré. Je veux bien comprendre que les traditions permettent certaines choses, mais quand il s'agit de pêche industrielle, je vois mal où se situe la tradition.

J'ai suivi avec attention aussi les démarches de certaines puissances européennes pour ne pas réduire les quotas de la pêche au thon en Méditerranée. La recherche du profit immédiat ne fait décidément pas bon ménage avec le développement durable. Et tant pis si la ressource se fait rare et que la destruction des écosystèmes à moyen et long termes ne soient pas aussi visible que l'augmentation des prix de vente, du moment que le capital est florissant. Jusqu'à quand ? "Soylent Green", bien sûr.

J'ai regardé avec un amusement non feint la déliquescence du PS à la suite de ces semaines d'élections. Peut-être que d'ici aux prochaines présidentielles, ils arriveront à se mettre d'accord sur un programme commun.

J'ai raté le repas de samedi soir dernier. Les courgettes ont brulé, le riz était froid et les crevettes grillées aussi. Un comble. Le chef fut renvoyé en cuisine sine die.

J'ai pris plein de photos, mais aussi beaucoup de retard pour les éditer.

Qui me disait récemment qu'il fallait que j'évite d'utiliser les "j'ai..." ?
Je crois bien que c'est rapé pour cette note.

Classé dans : Autobiographie
Mots clés : aucun

3 commentaires

#1  - Thierry a dit :

Oh bin, the Specials, ça ne nous rajeunit pas ça :-D Cela fait bien longtemps que je n'avais plus entendu parler de ce groupe...

#2  - hi3 a dit :

"J'aime bien quand K. raconte des histoires", pensais-je en mon for pas si intérieur en m'apprêtant à aller lire ailleurs.

#3  - agnès a dit :

...Ce n'est pas pour rien, pas par pur hasard que je suis tombée chez toi, Kowalsky, MERCI d'être là, sur cette route, qui est mienne aussi....et qui passe par Special Ghost Town.

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.