Impromptu

C'est étrange.
Cela fait maintenant plus d'une heure et trente minutes que je suis assis devant l'écran de mon ordinateur, sur cette page blanche.
Pourtant j'ai envie d'écrire ce soir. Mais je ne trouve pas de fil conducteur. J'ai pour habitude d'écrire en premier le titre de la note. C'est de celui-ci que va dépendre le reste de la note. Oh bien sûr il arrive parfois que je n'écrive le titre qu'à la fin, mais c'est souvent lorsque le texte s'impose de lui-même, parce que j'ai déjà composé la note mentalement ou bien parce que le titre initial s'est vu remplacé au cours de l'écriture. Cela m'arrive parfois. En l'occurrence pas pour cette note. J'avais mis le titre provisoire de "300" en référence à la trois centième note de ce site, celle que vous lisez en ce moment. Mais je l'ai effacé presque aussitôt car je n'arrivais pas à écrire plus d'une ligne. Vous avez aussi échappé à un poème de Baudelaire, mais comme j'en ai déjà balancé un il n'y a pas si longtemps de cela, cela aurait été contraire à la ligne éditoriale de ce site.

J'ai eu envie de parler avec toi aussi. De te dire que cela fait longtemps que je ne t'avais plus écris. D'ailleurs je ne sais pas si tu me lis encore, car tu ne me laisses plus de commentaires ni ne me fais de remarques.
J'ai été surpris de ta question. Non pas de la teneur de cette question, mais de la façon dont tu m'as demandé d'y répondre. Comme si tu ne l'envisageais pas vraiment de ton coté. Il faudra que l'on en reparle, mais pas en coup de vent. Je voudrais prendre le temps de te parler, s'asseoir un moment, en tête à tête, même pour cinq minutes. Parce qu'il faut que tu me laisses le temps de trouver mes mots.

Entre temps j'essaye toujours de comprendre pourquoi je tiens absolument à ce que l'une de mes pages porte le titre "De Bello Gallico".

Mais au final je ferais mieux d'aller rejoindre le chat qui dort déjà sur la couette. Bien étalé de tout son long. Ce qui fait que depuis quelques jours je dois batailler sec pour avoir droit à mon bout de lit, alors que d'habitude c'est moi qui suis étalé en plein milieu !

2 commentaires

#1  - rico'n'co a dit :

SON chat dort sous TA couette ?
Chacun cherche son chat ! Tu l'auras bien trouvé celui-là ! Bien fait pour toi !!! Ha Ha Ha !

#2  - Kowalsky a dit :

Nan, il dort SUR ma couette. :roll:

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.