Aller au texte | Aller au menu | Faire une recherche

Interlude (11)

Aujourd’hui (ou plutôt hier) j’ai appris un nouveau mot : forclusion.
(je vous laisse rechercher la définition dans le dico, que je ne sois pas le seul à l’avoir fait)

J’ai aussi appris la mort de Raymond Devos. Maitre es jeux de mots.

Récemment, je suis entré dans une auberge pour y dîner et sur la carte, il y avait marqué: « Poussin rôti ».
Et… j’ai commandé un poussin rôti. J’ai vu arriver un petit poussin… dans une assiette… Hamm !!!
Je n’en ai fait qu’une bouchée dans mon gros ventre ! Un petit poussin ! Vous avez déjà vu un petit poussin ? C’est mignon à croquer ! C’est une petite boule jaune… Ça fait: cui-cui… Il n’était pas cuit !
Et je n’en ai fait qu’une bouchée dans mon gros ventre ! Ça aurait été une vieille poule, encore…
Bon ! Une dure à cuire… elle a vécu ! (Elle a fait son temps !) Mais un petit poussin… !
J’aurais mieux fait d’aller me faire cuire un oeuf ! Oh, ça ne vaut guère mieux !
Chaque fois qu’on va se faire cuire un oeuf, c’est comme si on envoyait un poussin se faire cuire !
Parce que, qu’est-ce qui fait le poussin ? C’est l’oeuf ! Et encore… on ne sait plus !
Il y a ce fameux dilemme que chacun connaît : Qu’est-ce qui fait l’oeuf ? C’est la poule !
Bon ! Jusque-là, il n’y a rien à dire. On est tous d’accord. Mais qu’est-ce qui fait la poule ? … C’est l’oeuf !
Alors, la question est : Qui a commencé ? Est-ce l’oeuf le père de la poule, ou la poule la mère de l’oeuf ?
Ça ne peut pas être le coq ! Les coqs, eux, ne pondent pas d’oeufs !
Quoiqu’il n’y ait pas de poules sans eux ! (oeufs) Sans eux… les coqs !
Comme il n’y a pas de coqs sans elles… (ailes) Sans elles, les poules !
Évidemment ! Parce que sans ailes, il n’y aurait ni coqs, ni poules, ni poussins ! Et ce serait tant mieux !
Parce que j’aurais mangé autre chose ! J’aurais mangé du veau… Un petit veau !
Vous avez déjà vu un petit veau ? Un vieux boeuf… bon ! Passe encore. Il a vécu… ! Mais un petit veau…
Vous avez déjà vu une petite tête de veau… ? A la vinaigrette !!!
J’aurais mieux fait de manger un oeuf, parce que, comme on dit, qui mange un oeuf mange un boeuf !!!

Raymond Devos.

J’ai appris quoi d’autre… Bof pas grand chose de nouveau en fait. Que l’Europe attends toujours le « plan B » de la France et des Pays-Bas pour se sortir de la panade. Et vu comment les adeptes du « non » semblent être en harmonie sur l’avancement de celui-ci, nous sommes loin d’en sortir. On arguera aussi que du coté de chez nos voisins (qui sont de moins en moins nombreux) n’ayant pas encore ratifié le « traité établissant une Constitution pour l’Europe », un certain attentisme prévaut. Par opportunisme ou par changement de majorité anti-européenne.

J’ai appris d’autres choses aussi, mais je n’ai pas envie d’en parler.

4 Commentaires

  • ab6
    Vendredi 16 juin 2006 - 23:10 | Permalien

    Je suis bien contente de t’avoir appris quelque chose !
    (et j’en apprends pas mal aussi)

  • Romuald
    Vendredi 16 juin 2006 - 23:34 | Permalien

    Comment ça pas envie d’en parler !! Cachottier

  • Kowalsky
    Samedi 17 juin 2006 - 00:35 | Permalien

    ab6 > Soit la bienvenue par ici. Bonne lecture.

    Romuald > Je n’ai pas encore trouvé les mots pour le dire.

  • hi3
    Samedi 17 juin 2006 - 17:37 | Permalien

    Moi j’adore le foie gras mais c’est une horreur, quand on y pense. *soupir*

  • Les commentaires sont fermés.