A l’ombre des figuiers sauvages

Bassanese.org v8

Interlude (49)

Dans tes classeurs de lycée
Y a tes rêves et tes secrets
Tous ces mots que tu n'dis jamais
Des mots d'amour et de tendresse
Des mots de femme
Que tu caches et qu'on condamne
Que tu caches petite Anne

Dans tes classeurs de lycée
Y a du sang et y a des pleurs
Des premières blessures de ton cœur
Les premières blessures
Les premières déchirures
Qui font des bleus à ton âme
Qui font des bleus petite Anne

Dans les cafés du lycée
Faut que tu bluffes, que tu mentes
Autour des diabolos menthe
Quand tu racontes les nuits du dernier été
Et des tout premiers amants
Que tu n'as eus qu'en rêvant

Dans tes classeurs de lycée
Y a tes rêves et tes secrets
Tous ces mots que tu n'dis jamais
Des mots d'amour et de tendresse
Des mots de femme
Que tu caches et qu'on condamne
Que tu caches petite Anne
Que tu caches et qu'on condamne
Que tu caches petite Anne

Yves SIMON - Diabolo Menthe [1977]

[...]

Quand il ne suffit que des trois premières notes pour s'en remémorrer...

[...]

Ah... Presque un impair.

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la dernière lettre du mot vllda ?