Interlude (9)

Elle, au terminus de la ligne 3, sur le quai, avec ses 2 gros sacs de voyage à ses pieds. Blonde, cheveux longs et bouclés. Rayonnante.

Moi, en retard comme à l'accoutumé. Les mains dans les poches, direction le taf. Il ne reste plus que nous deux sur ce quai déserté.

Elle, qui me regarde droit dans les yeux, esquissant un petit sourire.

Moi, qui lui rend son sourire et qui regarde ses 2 gros sacs.

Elle, qui me demande gentiment si je peux l'aider à en porter un.

Moi, qui ne lui laisse même pas le temps de terminer sa phrase et agrippe le plus gros des sacs.

Elle, qui continue de me regarder avec son sourire sur les lèvres.

Moi, qui lui demande si elle est bientôt arrivée.

Elle, qui acquiesce. Puis me dit "plus que 10 heures et je serais à la maison". S'empressant de rajouter qu'elle habite en Allemagne, pas loin des Pays-Bas. Parce que ça lui plait.

Moi, qui me dit intérieurement "dommage".

Elle, qui me demande où se trouve la gare routière internationale.

Moi, qui lui montre le chemin, puis l'y accompagne en continuant la conversation.

Elle, qui me dit qu'elle travaillait pour une télé locale.

Moi, qui lui demande si elle est venue en vacances.

Elle, qui me dit qu'elle est au chômage depuis une semaine, et jusqu'en septembre, quand elle commencera son nouveau travail de caméraman pour une boite qui fait des documentaires. Et qu'elle en a profité pour venir passer quelques jours en France, histoire de voir sa famille et ses ami(e)s.

Moi, qui lui souhaite un bon voyage de retour.

Elle, qui me souhaite une bonne journée.

Moi, qui me dit intérieurement "je ne sais pas de quoi sera faite cette journée, mais elle vient de bien commencer".

Bon, j'avoue, des fois j'aime bien prendre le métro. Mais n'allez pas le répéter.

Classé dans : Autobiographie
Mots clés : aucun

5 commentaires

#1  - Anisée a dit :

Je pense qu'il y a que dans le metro ou il y a des vraies "interlude" dans nos vies...Des moments de décallage qui "marquent" sans pour autant boulverser notre vie. (Je ne suis pas sponsorisée par la Ratp. Merci)L'anodin prends une autre dimension.

#2  - Juju a dit :

Elle est trop jolie cette note ! :D

#3  - Kowalsky a dit :

Anisée > Métro, gare, aéroport, bus, tous ces lieux où l'on rencontre des gens qui vont et viennent.

Juju > La fin aurait été bien différente si elle n'était pas rentrée si loin... :oops:

#4  - chaaa a dit :

si c'est pas mimi tout plein :) j'en aurais presque les yeux embués... (après on dit que je fais de la guillemauve! :/ )

#5  - coco a dit :

repartir chacun de son côté, et imaginer que tout aurait pu etre possible avec cet homme ou cette femme...
hmmm...délicieux....

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.