L'épopée fantastique

Recopiés à la plume sur une feuille de papier à carreaux pliée en deux, ces quelques mots dont le souvenir ne se rappelle pas l'origine mais dont l'écriture atteste d'une lecture antérieure.

Des périls sans pareils, des exploits démentiels,
Qui en lettres de sang maculèrent les ciels,
Vous conterons, enfants au regard angélique
Et croirez chaque mot parole évangélique.
Oyez, oyez, enfants, l'épopée fantastique
Des chevaliers défunts dans la nuit galactique,
Et dont pourtant la mort que l'on dit souveraine
N'a pu malgré ses soins anéantir le règne.

L'épopée fantastique
Anonyme

3 commentaires

#1  - L'Odonate a dit :

Ah c'est vrai, on est en période électorale, combat de titans, minuscules cependant... Ahhhh la chevalerie de nos combattants !

#2  - sandra a dit :

:arrow: :?: :!: :idea: :arrow: :arrow: :?: :!:

K
Ko
Kow
Kowa
Kowal
Kowals
Kowalsk
Kowalsky :arrow: :?: :!: :idea: :arrow: :arrow: :?: :!: :twisted:

Hellou you :p

#3  - Kowalsky a dit :

L'Odonate > Nan rien à voir :roll:

Sandra > Est-ce à dire que ... ? :oops:

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.