Liberté et religion

J'avais cette petite citation, dont je ne me souviens plus trop de l'origine, en stock depuis pas mal de temps déjà mais je ne trouvais pas de contexte valable pour la sortir.

Alors comme aujourd'hui l'actualité fait une large part au procès intenté à l'encontre de "Charlie Hebdo" pour avoir publié il y a quelques temps de cela certains dessins prêtant à polémique, j'aimerai rappeler à certaines obédiences les quelques mots suivants en lesquels mon athéisme et ma laïcité se retrouvent et les partagent en intégralité :

"La liberté religieuse, c'est la liberté de croire ou de ne pas croire, de pratiquer un culte en toute quiétude. Mais jamais elle ne saurait se transformer en liberté d'imposer à toute la société les règles relevant d'une seule conviction."

6 commentaires

#1  - rico'n'co a dit :

Je crois plutôt que la question est, pour ce qui concerne la polémique autour de "l'affaire Charlie Hebdo" : Peut-on rire, se moquer ou critiquer librement de la religion ?
(Ou, jusqu'à quel point une religion se devrait-elle d'être tolérante ?)
Mais je suis d'accord avec toi lorsque tu dis que la limite dictée par la morale religieuse ne doit pas se substituer aux règles imposée par la société .
Dura lex, sed lex !

#2  - Kowalsky a dit :

A ta question, je répond oui. Cependant, et comme tu le fais remarquer, il existe des lois qui encadrent cela.

#3  - Junko a dit :

Je suis d'accord avec tout ça, et évidemment je soutenais Charlie Hebdo dans cette affaire. D'une part, la liberté de la presse j'y tiens ; d'autre part je pense qu'une religion doit être tolérant (m'enfin politique et religion ne font qu'un dans le Coran, nous n'avons pas la même conception de la société dans un pays judéo-chrétien). Néanmoins, je trouve que ces caricatures étaient nulles, elles n'avaient rien de drôle et servaient seulement à blesser. Dans la situation actuelle, était-il bien nécessaire de jeter de l'huile sur un feu qui bout déjà très fort ?

#4  - Romuald a dit :

Moi, je me demande ce que je vais bouffer ce soir :idea:

#5  - Kowalsky a dit :

Junko > Je pense qu'il ne faut pas laisser le monopole de la parole à ceux qui veulent t'empêcher de t'exprimer. Donc oui, cela était nécessaire.

Pour moi ce qui est navrant dans cette histoire n'est pas tant l'usage de ces caricatures (à bon ou mauvais escient), mais plutôt le manque de réactions (il y en a eu certes, mais peu) de la part des musulmans modérés (et majoritaires) face au tintamarre orchestré par quelques islamistes radicaux, afin de s'opposer aux idéaux archaïques de ceux-ci et de montrer que l'on peut vivre tous ensemble dans la même société sans mettre le monde à feu et à sang pour quelques dessins. Car "qui ne dit mot, consent".

#6  - Kowalsky a dit :

Romuald > As-tu trouvé depuis ?

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.