New Delhi, préparatifs

Si il y a bien une chose que je déteste et que j'ai du mal à supporter c'est de prendre mes médicaments tous les jours pendant la durée du traitement, et qui plus est à heure fixe. Mais bon, comme le paludisme est un peu plus méchant qu'un simple rhume, je crois bien qu'il va falloir que je surmonte cela.

Tout comme le vaccin que je viens de recevoir sur mon dragon. Ca me tance un peu et l'épaule s'ankylose doucement, mais la douleur est encore supportable.

Dans un mois je serai en avance sur mon temps.

***

Cela fait quand même pas mal de changement pour ces deux dernières années, il ne faudrait pas que je me mette à y prendre goût.

Classé dans : Autobiographie
Mots clés : aucun

10 commentaires

#1  - val a dit :

eh pourquoi pas y prendre gout!!! au contraire sans modération !!!!!!!!!!!

#2  - Junko a dit :

Je te comprends : j'ai passé 12 ans à prendre un comprimé de nivaquine chaque matin pour ne pas attraper le paludisme... Arrêter ce traitement a été le seul aspect vraiment positif de mon retour en France.
J'aimerais bien connaître le contenu de ces changements... Tout est tellement synthétisé par ici ;-)

#3  - mijie. a dit :

Bon, c'était bien essayé hein... Mais on va quand même pas te plaindre de partir en Inde! (puis y a des tas de filles qui prennent un comprimé à heures fixe toute leur vie... menfin!)
Allez, tant que tu nous rapporte de belles photos, on t'en voudra pas.

#4  - rico'n'co a dit :

D'accord avec Val !
Si l'exploration, l'imagination, la découverte, la nouveauté, le dépaysement, le changement ne te conviennent pas, je te suggère de trouver le contraire de ces mots, voir si ils te conviendraient davantage !
Aller : Namasté ! (les mains jointes devant la poitrine ...)
PS: j'aurais toujours cru devoir te dire "ossu" un jour, pas "namasté" ! ;)

#5  - Kowalsky a dit :

val > Et puis partir faire le tour du monde en voilier aussi ?

Junko > Cela peut se faire. Mais ce ne sera pas en ces lieux.

mijie > C'est prévu : donc tu auras droit à Eric devant le Taj Mahal, Eric devant l'entrée du bureau à New Delhi, Eric devant le super hôtel où il va être hébergé, Eric avec ses collègues indiens... Mouai bof, ça n'intéresse personne ça. (même pas moi pour tout dire)

rico > Mais j'ai déjà tout fait, tout vu, devant mon écran de télé :mrgreen:

#6  - soeurette a dit :

quoi ta mère te laisse partir !!!!!!!!!
avec ta chance tu vas réagir trop fort au vaccin et tu ne pourras pas partir mais bon je pense vraiment que c'est ce qui pourrait t'arriver de mieux. Même mon beau-frère a été malade là-bas, alors toi, je me demande bien dans quel état tu vas nous revenir... Sérieusement tu ne manges que des trucs cuits, recuits, et archi cuits et tu te laves les dents à l'eau minérale surtout.

#7  - Traou a dit :

Contente pour toi que tu ailles en Inde. Delhi et Agra ? Ailleurs ? Longtemps ?...
Je ne pense pas y retourner cette année, pour ma part, pas de sous, snif...

(mais euh, le vaccin d'accord, mais le palu en Inde, ça craint uniquement si tu vas dans la jungle... Personnellement, pour mes 2 voyages, j'ai fait l'impasse sur la Nivaquine, sur les recommandations de nombreux voyageurs habitués du pays...)

#8  - mijie a dit :

Nan mais franchement, tu pourrais au moins nous rapporter le Taj Mahal sans Eric, le Bureau sans Eric... non? Enfin tu nous raconteras au moins, c'est ce qui compte.
(Et Eric en sari, ça ça serait drôle tiens!)

#9  - Kowalsky a dit :

soeurette > Le vaccin fût bien supporté. Juste deux doliprane en tout.

Traou > Peut-être un détour par Dharamsala si cela est possible, histoire d'aller dire bonjour au Dalaï Lama.
J'y pars pour deux à trois semaines, en fonction de comment la formation de l'équipe à New Delhi se passera.

Et comme le laisse à suggérer ma frangine, vaut mieux pas que je fasse l'impasse sur les précautions sanitaires, d'autant plus que ma peau à tendance à attirer les moustiques. Tout du moins en Europe.

mijie > Je vais essayer. (sauf pour le sari)(même si je vais en ramener un)(mais pas pour moi :P ).

#10  - agnes a dit :

...je "zûne" pour le sari aussi...
Plein de bonnes choses.

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.