Notre rencontre

Je sais que certains ici bas essayent d'en savoir plus sur le sujet, je vois les sourires à moitié feints, les remarques à peine voilées. Alors je vais tout vous dire, comme ça vous me laisserez en paix.

Bon, vous n'êtes pas sans savoir que notre rencontre est très récente, que c'est à peine le début et que je ne sais pas encore comment cela va évoluer.

J'avais beau tout faire pour y échapper (rester à la maison le week-end, ne pas aller aux soirées, ne pas trainer trop longtemps dehors le soir à faire la tournée des bars... faire mon asocial quoi) mais la nature est ce qu'elle est, et j'ai succombé.

Après tout, c'est la saison qui veut ça, c'est le printemps comme on me l'a fait remarquer dernièrement.

C'est un fait, et même sans vraiment y faire attention, je la sentais se rapprocher de plus en plus de moi. Sournoise, insidieuse. Je l'avais déja croisée auparavant, mais je ne savais pas qu'elle avait des vues sur moi.

Elle a attendu le moment propice, celui où je me suis découvert un peu plus que d'accoutumé. Et pourtant, j'étais bien sagement assis au coin du feu. Je ne faisais que palabrer un peu, insouciant du danger. Et là, sans que je n'ai rien pu faire, elle m'a sauté dessus. Avide, gourmande de chair fraiche. Après une résistance de façade, elle a réussi à briser mes dernières défenses.

Et elle m'a mis la fièvre. Pendants des heures ...

Depuis je n'ai qu'elle en tête. Mon petit coeur bat la chamade à chaque instant. J'ai des frissons qui me parcourent le corps quand je pense à elle. Je vis sur un petit nuage, dans du coton. C'est une sentation étrange, bizarre. Que j'ai déjà connue, mais il y a longtemps de cela. Est-ce que je l'aime pour ce qu'elle me fait ? Je ne sais pas. Ce n'est pas si désagréable que ça, mais bon, pour tout vous dire, c'est que ça change ma vie, mon petit train-train. Elle m'embrouille, et j'ai du mal à voir. J'en ai même perdu l'appétit. Pour qui me connait, sait que je ne suis pas dans mon état normal juste par cette remarque.

Combien de temps cela va durer ? Vaste question.

Bon, je vous laisse, je vais me reposer un peu en attendant mon infirmière.

Classé dans : Autobiographie
Mots clés : aucun

3 commentaires

#1  - Rico'n'co a dit :

Pour ma part, la dernière personne qui m'ait fait me sentir aussi "aérien" t'as fait cadeau d'une filleule ! Alors si tu veux le conseil d'un ami bélier : baisse la tête, fonce ! Nos actes n'ont d'intérêt que si ils sont exécutés avec conviction et passion ...
C'est tellement bon de croire que l'on pourrait voler !
Pour rassurer un peu ton lectorat quant à ta perte d'appétit, je leur signale que tu n'es pas pour rien dans la disparition des 2 méga-pizzas de samedi soir dernier ... et je ne parle pas du reste ! ;)

#2  - Alméria a dit :

2 méga pizzas, 6 saucisses dans un hot-dog...Arf, qu'est-ce que c'est quand tu n'es PAS amoureux!!!

#3  - Kowalsky a dit :

Nan, nan, on était 5 pour les pizzas. J'ai juste fini le dernier quart restant dont personne ne voulait. Et je n'ai pris qu'un minuscule yaourt en dessert.

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.