Rétrospective estivale

J'ai pris peu de photos cet été. Je n'en avais pas envie.

Principalement parce que je ne suis pas content de la façon dont je prends des photos, et surtout à cause de mon appareil numérique qui est cassé au niveau de la trappe pour les piles et dont l'autonomie ne dépasse rarement la dizaine de clichés malgrès la réparation de fortune que j'ai fait. Je me dis qu'un jour je vais finir par craquer et m'acheter un réflex numérique à la place, mais bon, en ce moment je me garde un peu de sous de coté, je vais en avoir besoin cet hiver.

Et puis je garde tout en mémoire surtout.

Faut dire aussi que je n'ai pas fait grand chose non plus. La fille ainée des amis avec qui je suis parti a quelque peu halluciné sur ce sujet.

Réveil entre 10h et 12h. Direction le transat jusqu'à l'heure du repas. Suivi d'une sieste bien méritée. Agrémentée d'un lézardage à l'ombre sur la terrasse en bouquinant et écoutant mes CD jusqu'à l'heure du diner. Et une fois le diner ingurgité, retour sur le transat pour passer la moitié de la nuit à contempler la Voie Lactée.
D'après un rapide caclul mental, j'ai passé environ 20 heures des 24 heures que compte une journée en position allongée.

Et pendant ce temps, sa mère n'arrêtait pas de tourbilloner... Moi je dis, ce n'est pas être en vacances que de s'activer autant ! ;)

Alors imaginez leur joie quand ils ont réussi à me faire me lever de mon transat pour aller manger une glace dans le port de Saint-Florent.

Port de Saint-Florent

Juste en face des gros yachts qui font rêver grave.

Paradoxalement, le seul endroit où j'ai pratiqué une activité autre que le far niente fût la plage. Piquer un plongeon dans une eau à 24°C, c'était trop bon.

Moi j'ai trop envie de retourner sur le petit chemin qui amène à celle de Saint-Florent, avec le Cap Corse en décor dans le fond.

Plage de Saint-Florent

Mais si je n'ai pas fait grand chose en vérité, c'est surtout parce qu'il était extrèmement dangereux de se déplacer au delà des grilles de la villa, à cause de la faune locale.

Attention aux éléphants

Nan parce que se retrouver nez à nez au détour d'un bosquet de maquis avec un pachyderme, ce n'est pas une expérience que je souhaite à mon meilleur ennemi.

La petite, regardant le panneau : "Mais il y a des éléphants en Corse ?"
Mon pote et moi de concert : "Ben si il y a un panneau d'avertissement, c'est qu'il y a des éléphants, ne soit pas bête voyons !"
La petite, écarquillant les yeux : "...!?!?!"

Classé dans : Autobiographie
Mots clés : aucun

11 commentaires

#1  - Indilou a dit :

Du transat à la playa il n'y a qu'un pas !
(des éléphants en Corse ?! en Inde en tout cas, je t'assure que j'en ai vu et qu'il n'y avait même pas de panneau pour prévenir ;) )

#2  - CaptainNavarre a dit :

Je partage à fond ta conception des vacances! :mrgreen:

#3  - Kowalsky a dit :

Captain > Je n'en ai jamais douté !

Indilou > Et cette soirée diapos, tu comptes la faire quand ?

#4  - Melgart a dit :

Hahaha ! Je revois encore la tronche : "Mais bien sûr, voyons, Léa ! ... des anes, des brebis, des cochons, des vaches ... et parfois même, des éléphants !"
Un panneau qui ... trompe énormément !
Je ne peux que valider la véracité de tes propos quant à tes uniques débordement d'énergie sitôt que le revêtement du sol fût du sable mais par contre pour les yachts, il me semble bien que ce qui te faisait le plus rêver ce n'était pas tant les formes galbées des coques de ces navires mais bien plus celles de ses jeunes occupantes !! :D

Et pourquoi pas ton enregistrement des allers et venues des vagues sur la plage en podcast ?
Et qu'en est-il de ton stock de denrée ?
:)

Indilou : D'où la différence colossale du nombre d'accident mettant en cause un pachyderme entre la Corse et l'Inde ... :D

#5  - L'Odonate a dit :

Tante Odo hallucine à la lecture de "Et pendant ce temps, sa mère n’arrêtait pas de tourbilloner… Moi je dis, ce n’est pas être en vacances que de s’activer autant !" >>> tu parles Charles !!! COurses, miam-miam, courses, vaisselle, miam-miam, courses, vaisselle, miam-miam, lessivelessivelessive, ça me rappelle des souvenirs... (de vacances!)

#6  - Fa a dit :

j'ai failli m'endormir en lisant ta note...
sieste, farniente, allongé, lézardage, transat
J'ai beau essayé, beau m'entrainer, bin non ça marche pas... pourquoi ça ne marche pas ???? ça demande de l'entrainement c'est ça ?

#7  - Kowalsky a dit :

Melgart > Le bruit des vagues, je le garde pour mijie.

Tante Odo > Attends, t'as oublié le passage du balai, le passage de la serpillière, le passage de l'aspirateur...
Pour la lessive j'ai à peine utilisé le quart de ce que j'avais amené comme fringues, il y en avait une tous les 2 jours. Et puis séparée en plus hein : blanc ET couleur. Moi je mets tout en vrac, c'est plus simple quand même.
Pour la vaisselle c'était chacun son tour, mais des fois quand je me réveillais le midi, ben celle de la veille avait disparue de l'évier.

Fa > Des années d'entrainement. Mais à force de persuasion, j'ai quand même réussi à la faire profiter du transat pendant la moitié d'une après-midi. Guère plus.

Et surtout, surtout, si tu as envie de t'endormir, ben fait le ! Rien de mieux qu'une petite sieste crapuleuse à l'ombre avec le son des cigales pour te bercer.

#8  - Indilou a dit :

Kowals> La soirée diapo a déjà eu lieu sur mon blog ici.
(Je sais que tu espérais une "spéciale soirée privée" mais c'est mieux que rien ;) )

#9  - Kowalsky a dit :

Indilou > J'avais déjà vu, mais disons que j'espérai plutôt voir les photos dans un format un peu plus grand, parce que c'est tout riquiqui ce que tu as publié. :oops:

#10  - sandra a dit :

Apparement tu t'es reposé c'est le transat qui a bossé et supporter tes 20H alors !

#11  - Kowalsky a dit :

Sandra > Le transat était en vacances depuis un an, d'ailleurs il y est retourné...

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.