Vae Victis

Allez, je vais suivre les conseils de mes visiteurs, je vais être moi. Je vais être roi.

Enfin, ça commence mal quand même parce que la monarchie et moi ne sommes pas vraiment sur la même longueur d'onde. C'est vrai quoi, donner le pouvoir absolu à un bonhomme sous pretexte qu'il serait le descendant en ligne droite d'un dieu, c'est farfelu. De plus, au fil de mes recherches généalogiques, mises un peu de coté ces derniers temps, je n'ai jamais réussi à trouver le moindre lignage noble dans mes ancêtres, alors n'allez pas maintenant m'obliger à faire comme Conan le Barbare, et à aller couper la tête de l'homme-serpent pour conquérir mon royaume. Bien que l'idée ne soit pas si désagréable que ça, en fait. A la limite, suggérez moi d'être le président de la galaxie, voilà déjà un rôle qui me siérait plus. Sauf que.

Sauf que je n'aime pas trop être à l'avant plan. Non, moi je suis un homme de l'ombre. Je suis de la race de ceux qui observent et tirent les ficelles par derrière. Je préfère être le second que le premier. (Sauf dans son coeur, faut pas déconner avec ça hein)

"Tu n'as pas d'ambition" me rétorqu(er)a-t-on. C'est vrai, et c'est faux. J'ai toujours su que je n'aurai pas un destin glorieux, que je ne partirai pas en guerre pour en revenir avec les honneurs, bardé de médailles comme mon arrière-grand-père (paix à son âme), que mon nom ne sera pas gravé dans le marbre sur un quelconque monument posthume. Mais de l'ambition j'en ai. En moi. Bien enfouie. Là où personne ne la soupçonne.

Je suis un fainéant, alors comment voulez-vous que je sois à l'avant-garde de quoi que ce soit ? Non, ce n'est pas vraiment l'ambition qui me fait marcher, c'est sûr.

Je ne suis à la solde de personne. "Ni dieu, ni maitre". Je suis un mercenaire. L'on peut m'avoir à ses cotés si l'on s'y prend bien et que les circonstances sont de concours, mais on ne peut pas m'acheter avec des espèces sonnantes et trébuchantes. Il n'y a que moi qui compte. C'est le principe premier de la survie en ce bas monde. Soit seul, soit roi. Comme mon ego est fasciné par cette phrase. Seulement voilà, mon ego, des fois, n'a pas la majorité dans ma tête. Et il doit alors faire bon ménage avec les autres. (Vous ne pouvez pas savoir combien il est vexé dans ces cas là)

Mais cela ne veut pas dire que je ne me défendrai pas si jamais on essaye de marcher sur mes plates-bandes. Je contiendrai ma colère, je laisserai passer quolibets et insultes, je prendrai même les premiers coups, dans l'espoir que. Parce que j'ai été élevé comme ça.

Jusqu'au point de non retour, et alors à ce moment, je lancerai ma cohorte d'assassins à l'assaut. Tels les cavaliers de l'Apocalypse. Sans foi, ni lois, sans remords, ni regrets, et je détruirai tout sur mon passage.

Vae Victis.

9 commentaires

#1  - Tolga a dit :

Il est sympa ce texte... je vais aller faire un tour du côté de ton arbre généalogique, tiens...
Une bise en passant.

#2  - Tolga a dit :

bon, bref, je reviens de tes archives... Plongée en apnée dans ton blog... C'est 'achement bien.
J'ai même été trainer sur celui de ta copine Elsa...
Du coup, j'ai des furieuses envies de tarte aux pommes pour en savoir plus... C'était une proposition en l'air?

#3  - Kowalsky a dit :

Parce qu'aller la manger en haut de la tour Eiffel, c'était une proposition en l'air ? ;)

Samedi pour le goûter ? Ou dimanche à l'heure du thé ?

(mais dans un endroit un peu moins haut quand même)

#4  - Melgart a dit :

Merci, Kowalsky !
Tu ne me comprend toujours pas (quoique tu fasses des efforts) mais tu me connais ...
Et me reconnaitras, sans doute, un jour ...

#5  - Tolga a dit :

Dimanche à l'heure du thé... Samedi c'est trop chargé...
Mais dimanche, c'est oK.
Quelque part dans Paris... Par exemple, sur une de ses îles... Juste derriére Notre Dame...
On pourra la déguster les fesses collées au pied de la Seine... Qu'en penses-tu? S'il fait beau, cela peut-être trés agréable...
Tu me dis?

#6  - soeurette a dit :

tiens c'est nouveau les smileys qui apparaissent pour poster un commentaire non ?
:?: dis moi comment un mec qui tient un blog peut-il être crédible en écrivant "Sauf que je n’aime pas trop être à l’avant plan" ?
pour la faineantise je suis d'accord par contre. :mrgreen:

tu veux toujours bien me garder mon chat ? :mrgreen:

#7  - Kowalsky a dit :

Melgart > Ben tu sais, des gars qui bossent chez EADS, j'en connais un paquet.

Tolga > C'est noté dans mon agenda.

Soeurette > Ouaip. Parce que. Ouaip. Ouaip.

#8  - Kowalsky a dit :

Mariana-Emmanuel > Ce n'est pas de la censure, c'est du plaisir. Je te regarde t'effondrer à me laisser des commentaires de moins en moins subtils et qui révèlent vraiment qui tu es. Ce dont je n'ai jamais douté par ailleurs.

Ici, je suis chez moi, je fais ce que je veux. C'est aussi simple que cela.

Alors, dis moi, quel effet ça te fait de savoir que je peux décider de ton sort ? De savoir que si l'envie m'en prend, je peux montrer à la vue de tous ces jolis mots que tu me laisses à longueur de journée? Et qui te dis que je n'irai pas les travestir pour te rendre encore plus pathétique que tu ne l'es déjà ?

#9  - Tolga a dit :

Et dans le mien (d'agenda) itou. A dimanche, donc.

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.