Vélothérapie

J'vois pas pourquoi il n'y aurait que Bô frerot qui irait au travail en vélo.

Alors, après plusieurs années d'interruption (j'pratiquais déjà cette activité au siècle dernier), j'ai décidé de m'y remettre! Et puis comme j'en avais un peu marre aussi que mon Mango devienne un vélo de ville à plein temps, je m'en suis offert un vrai pour le coup. Avec le petit truc en plus qui m'aide à monter les côtes, parce que faut bien l'avouer, j'n'ai plus la même santé qu'au siècle dernier.

Mon nouveau vélo, un VAE Staiger Sinus B3

J'en ai pour 30 à 45 minutes par trajet, soit à peine le double de mon temps habituel, mais c'est la meilleure façon que j'ai trouvé de pratiquer une activité physique quotidienne. C'est toujours mieux que rien, n'est-ce pas.

Et surtout j'ai la chance d'avoir plus de 80% du trajet en pistes cyclables protégées. Ce qui n’empêche pas d'y trouver quand même des véhicules stationnés dessus. Dans la tête de ces conducteurs, cela s'appelle partager la route...

Classé dans : Autobiographie
Mots clés : aucun

4 commentaires

#1  - rico-and-co a dit :

Ouf ! Moi qui craignait que tu finisses par ne plus reconnaitre personne en ... avec tes envies récentes ! ;-)
Juste : Les valoches sont moches et tranchent avec l'élégance du reste ... Peut-être avec un top-case ?

#2  - soeurette a dit :

terrible ! très bonne idée, mais la pluie de ces derniers jours ne t'a pas refroidi ???

#3  - Kowalsky a dit :

Sont moches mais bien pratiques pour faire les courses (66L chacune!) et embarquer mon sac pour le taf.

Autre avantage, elles servent d'écarteur de voiture :)

#4  - Kowalsky a dit :

Bah nan, suffit d'avoir la tenue adéquate ! :p

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la troisième lettre du mot ongz ?