A l’ombre des figuiers sauvages

Bassanese.org v8

Nihil lacrima citius arescit

- Aucun commentaire

Elle m'a regardé bizarrement et m'a demandé si j'allais bien. J'ai évité son regard et ai opiné de la tête, l'air de rien.

Je suis persuadé qu'elle ne m'a pas crû.

Fin de l'Acte II

- 8 commentaires

J'ai enfin signé le bail.

Je vais bientôt abandonner mon appart devenu trop petit depuis longtemps pour aller déposer mes basques dans un autre un peu plus grand, avec une vraie cuisine et un salon où je pourrai y mettre un canapé. Pour le rocking-chair, cela attendra encore un peu. ;)

J'abandonne pour quelques années ma petite banlieue tranquille pour aller vivre dans Paname et son rythme effréné.

Maintenant, il ne me reste plus qu'à faire le vide dans mes affaires, histoire d'alléger en prévision du transport la quantité de babioles et autres objets inutiles qui s'entassent chez moi, et de préparer les cartons pour le déménagement qui aura lieu lors de la deuxième semaine de Décembre.

Fil RSS des articles